Comment faire du mycélium de champignon de paris ?

Comment faire du mycélium de champignon de paris ?

Nombreux des plats typiquement français contiennent des champignons de Paris. On peut évidemment acheter ce type de champignon au supermarché mais aussi en conserve. Cependant, planter ces champignons vous-même est aussi une bonne idée. Voici comment vous pouvez avoir de bons champignons de Paris à l’aide d’une culture de mycélium et de substrat.

Comment fabriquer du mycélium ?

Le mycélium correspond au grain que l’on peut planter chez les champignons. Vous pouvez également faire l’achat de votre mycélium en grain mais le fabriquer vous-même aussi est faisable et très facile pour toutes les types de champignons.

Pour ce faire, il faut en premier lieu choisir la meilleure graine. En effet, la graine participe activement dans le développement du champignon en servant de substrat de colonisation ou substrat nutritif. Il est constitué d’éléments essentiels comme les protéines définis par l’azote et les glucides représentés par le carbone. Dans ce cas, les graines parfaites pour votre culture de mycélium sont des graines biologiques du type de la graine pour pelouse, la graine pour oiseau, les oléagineux comme le tournesol et toutes les sortes de céréales comme le riz, l’orge, le quinoa, le seigle, le maïs, etc.

Ensuite, on doit préparer le substrat pour nos champignons. Cela implique de mettre les graines choisies dans un bocal en verre rempli d’eau. Les graines doivent être à mesure de 1/3 du volume du bocal et c’est de même pour l’eau. Il doit rester 1/3 de vide dans le bocal pour que les graines puissent gonfler normalement. Ajoutez une cuillère à café de sulfate de calcium ou gypse ou encore du sable fin pour favoriser la pousse du mycélium. Laissez le mélange mariner durant 12 à 24 heures avant de l’utiliser pour votre culture de champignons.

Il est aussi important de stériliser les pots avant d’y introduire le substrat car d’autres pathogènes pourraient s’y développer. Pour se faire, il faut faire bouillir de l’eau et y placer les récipients de culture pendant 1 heure et demi. C’est ensuite que vous pourrez y mettre votre cocktail de mycélium après refroidissement.

Comment faire la culture de mycélium ?

Pour la culture proprement dite de votre champignon de Paris, vous aurez besoin d’une caisse en plastique ou en bois, de votre mycélium acheté ou préparé, d’une seringue, de compost ou du fumier de cheval composté ainsi que de la terre de jardin ou de la tourbe.

Premièrement, vous devez remplir la caisse avec le compost avec des petits trous d’environ 10 cm. Ensuite, vous devez prendre votre mycélium depuis votre bocal de culture avec la seringue bien stérilisé et les épandre dans le trou.

La température et le milieu où vous allez garder votre caisse de culture de champignons sont très importants pour le développement. Ainsi, une température constante comprise entre 18 et 20°C est l’idéal pour le mycélium. Le milieu de culture doit être aéré et ensoleillé mais pas directement. Cela signifie que votre caisse de champignon ne doit pas être exposé directement au soleil mais soit à la maison ou à l’ombre dans votre jardin.

L’humidification est également une étape non négligeable de la culture de champignons de Paris. Deux fois par jour à l’aide d’un vaporisateur semble être la fréquence adéquate pour humidifier votre substrat de culture.

Au bout d’un certain temps, le mycélium va se présenter comme des taches blanchâtres dans votre substrat. A ce moment, vous devez changer votre routine d’entretien. Cela signifie que l’humidification ne se fera plus qu’une fois par jour. En plus, mettez sur votre substrat de culture une fine couche de tourbe ou de terre du jardin jusqu’à environ 2cm. De même, diminuez la température de votre petit champ de champignons de 2°C. Après trois petites semaines, vos premiers champignons vont pouvoir apparaitre. Vous allez devoir attendre leur maturité pour ensuite pouvoir les ajouter à vos plats.

La culture de champignon de Paris n’est pas difficile. Il suffit juste d’avoir de bonnes graines pour le mycélium, un substrat riche en éléments nutritifs et du compost pour finaliser le tout. Un bon arrosage et une attention particulière ainsi qu’un petit moment de patience vont vous conduire à une récolte de vos précieux champignons de Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  +  2  =  9